Choose the way

Il n’y a pas de véritable étude scientifique sur la vie après la vie, qui puisse certifier qu’il y a bien une vie après la mort.

Est-ce que tout peut s’expliquer ? En partie oui mais, je vais vous apporter mon point de vue.

Je ne vais pas vous donner de leçon, et encore moins vous obliger à adhérer à ce qui suit.

Toutefois, il est intéressant de comprendre la notion de mission de vie.

Depuis de nombreuses années maintenant, je me suis spécialisée dans ce domaine de l’aide aux personnes désireuses de trouver leur mission de vie.

À la suite d’un accident de la vie, j’ai pris conscience que nous avions tous quelque chose à réaliser au cours de cette vie sur terre.

Boy looking into the sky

La mission de vie, ainsi nommée, n’est pas toujours ce que la plupart décrivent.

La mission de vie s’interprète de deux manières : 

La première est la mission de vie commune.

Celle-ci est un passage obligatoire pour tout être humain, dans l’unité que nous formons déjà sur terre, dans ce monde des vivants.

Elle est orientée vers l’éveil spirituel, visant l’amour inconditionnel, la paix, la liberté intérieure, la guérison profonde de l’être, la vacuité de toutes maladies de l’esprit, que sont la haine, la jalousie, la colère, l’envie obsédante, l’ignorance… etc.

Voilà une mission qui oblige l’âme à s’incarner à plusieurs reprises, afin d’explorer, par le biais de multiples expériences de vie, les moyens de pouvoir accéder à cette forme de guérison intérieure.

Ces acquis nous amèneront la liberté et la connaissance profonde de chaque être vivant.

Je pense très sincèrement que nous sommes tous malades de nous-mêmes !

La seconde mission de vie pourrait nous permettre de nous guérir.

Mais encore faut-il savoir de quoi il en ressort.

Cette deuxième mission, celle que j’appelle la mission de vie présente, est tout simplement la nourriture de l’âme.

Cette mission n’est pas forcement en lien avec le travail que nous accomplissons au quotidien, qui lui, nourrit la matière dont nous sommes composées.

 

 

choose direction

Le travail nourrit  le véhicule que l’âme incarne, et notre famille également, en pourvoyant à l’aspect financier.

Cette mission de vie présente est disparate, selon les êtres, et surtout selon leurs propres expériences de vies antérieures.

Elle est une nourriture de l’âme qui, lorsque celle-ci en est bien alimentée, permet des retrouvailles avec l’être, suscitant l’accès au bonheur, et la connexion divine de ce que nous sommes tous réellement. 

Voilà, un stratagème pour une guérison existentielle.

Notre être profond en connexion avec cette partie divine qui nous habite développe aussi le langage de l’être, que nous appelons l’intuition.

Nul besoin d’enseignement compliqué pour trouver ce bonheur enfoui en chacun de nous.

La mission de vie, qui repose sur parfois de simples attirances de notre quotidien, peut aussi nous redonner la force vitale qui est en nous.

Cette force vitale, je vous le rappelle, est une des principales manières de retrouver la bonne santé et de soigner nos maladies. Notre corps à cette capacité de s’autoguérir, ce que nous oublions trop souvent.

Red balloon in the sky

 Il est bien entendu que, la force vitale à la fonction de renforcer ses propres défenses, en parallèle d’un traitement médical en cours. 

 Par conséquent, il est important de trouver le chemin qui nous mène à notre mission de vie présente.

Toutes les missions de vie présente sont heureuses et vécues dans un bonheur absolu. C’est comme cela que nous reconnaissons ce moyen de redonner un sens à notre vie au quotidien…

 

Je terminerai par cette information sur le soin SE&R qui vise, en partie à remettre les personnes sur ce chemin afin qu’elle retrouve la direction vers le bonheur des choix de vie du départ.

Aussi je vous invite sur le site www.serformations.com

Cet article est tiré de mon livre, prochainement publié !

Pour partager cet article:

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin